Vie Pratique

Vidange de fosse septique : quand et comment la réaliser ?

Rate this post

Vous avez remarqué des mauvaises odeurs à l’intérieur de votre logement ? L’évacuation de vos eaux usées se fait difficilement ? Il est sans doute temps de procéder à une vidange et à un nettoyage de votre fosse septique. Mais à quelle fréquence et comment faut-il le faire ?

Comment s’assurer qu’il faut faire en urgence la vidange de sa fosse septique ?

Les premiers signes qui doivent alerter sur l’urgence de procéder à une vidange de fosse septique, c’est l’apparition d’odeurs fétides d’épuration qui se propagent près de la fosse et qui gagnent peu à peu l’ensemble de l’habitation. Les canalisations commencent à se boucher, et les toilettes, les baignoires et douches et les éviers refoulent les eaux usées. Des bruits inhabituels se font également entendre quand les eaux pénètrent dans les tuyaux d’évacuation.

Deux principales causes peuvent être à l’origine d’une nécessité de faire une vidange de fosse septique : les canaux de décharge sont bouchés par la boue, ou bien la fosse est remplie. Pour réaliser un diagnostic rapide de fosse remplie, il faut vérifier si le niveau de boue a atteint plus de la moitié de la hauteur utile de la fosse. Dans ce cas, il est indispensable de faire appel à un professionnel qui videra et nettoiera toute la fosse. Si le niveau de la boue est normal, mais que l’eau déborde, il y a peut-être une obturation au niveau des drains d’épandage. Là encore, l’intervention d’un spécialiste est impérative pour effectuer une vidange et enlever le bouchon.

A quelle fréquence faut-il normalement procéder à une vidange ?

Il faut prendre garde à ne pas tomber dans le piège des astuces maison ou d’une mauvaise connaissance du fonctionnement d’une fosse septique. En règle générale, une vidange doit être faite tous les quatre ans pour garantir un traitement optimal des déchets et un bon fonctionnement des canalisations. Il est à rappeler qu’une fosse septique est toujours remplie d’eau jusqu’au sommet, mais ce qu’il faut craindre, c’est un niveau élevé de boue qui risque de bloquer tout le dispositif.

Il importe également de savoir que les dimensions de la fosse septique doivent être adaptées à la taille de l’habitation et au nombre d’occupants. C’est la raison pour laquelle il est recommandé d’y prêter une attention particulière lors de l’achat d’une maison. Par ailleurs, il est à savoir qu’une fosse septique filtre les eaux, mais retient les bactéries indispensables au processus de putréfaction des déchets. Afin de maintenir ces micro-organismes en vie, il faut veiller à ne pas verser dans les toilettes des produits chimiques tels que les détergents. Le nettoyage à l’aide d’eau de javel doit donc se limiter aux cuvettes et aux sols.

D’autres bonnes raisons de passer par un professionnel

La vidange d’une fosse septique doit être effectuée par un professionnel agrée, à savoir une entreprise agréée par la préfecture ou par le service public d’assainissement non collectif (SPANC). A l’issue de son intervention, l’entreprise doit fournir un certificat que les occupants de l’habitation pourront présenter lors des contrôles de fonctionnement. Mais il est également possible de prouver qu’on a effectué les bons gestes d’entretien de fosse septique, notamment en présentant des factures détaillées des interventions qu’on a fait faire.

Dans le certificat, le vidangeur est tenu de remettre au propriétaire un bordereau de suivi. Ce bordereau doit mentionner un certain nombre d’éléments, notamment le nom ou la raison sociale du professionnel, le numéro départemental de son agrément, l’identification du véhicule utilisé pour le transport des déchets, la désignation et la quantité des matières vidangés et le lieu d’élimination. Enfin, il faut prévoir un budget moyen de 200 euros selon le type d’installation.

Related posts

Doudou de bébé : comment le choisir ?

Comment rénover son espace traiteur ?

Remplacer sa chaudière les choses à savoir avant de contacter votre chauffagiste

Leave a Comment