Non classé

Évaluer un bien : le guide

L’évaluation immobilière est une opération qui nécessite le respect de quelques étapes. Plus précisément, il n’est possible de juger le prix d’un bien sans passer par les six étapes d’une estimation immobilière. Découvrez-les dans cet article.

Première étape : estimer le bien

Pour évaluer un bien, il faut se baser sur certains critères qui peuvent être positifs ou dévalorisants selon le bien. Effectuer une estimation appartement et maison Rueil Malmaison n’est pas chose aisée, car certains facteurs peuvent être plus importants que d’autres. Une maison qui est implantée dans un quartier bruyant, mais qui possède nombreuses qualités peut valoir moins chère qu’un bien qui est situé dans une rue calme.

Deuxième étape : quel est l’objectif de la vente ?

L’agent immobilier détermine le prix du bien en fonction de la situation qui amène à la vente du bien immobilier et d degré d’urgence de la vente. Ainsi, il doit se renseigner sur le délai maximal de la mise en vente du bien immobilier sur le marché. Par ailleurs, il doit savoir si la vente est encouragée par une séparation, une indivision ou un divorce.

Troisième étape : l’étude de la demande sur le marché

Même si le bien peut avoir un grand nombre d’atouts, il est quand même important de vérifier l’existence de demande et son intensité. En effet, votre annonce peut bénéficier d’une excellente position dans un portail immobilier alors que la demande n’est pas aussi forte.

Quatrième étape : que fait la concurrence ?

Une bonne estimation immobilière Rueil Malmaison ne rabaisse pas un bien immobilier avec un prix très bas et ne fait pas également de surestimation. En effet, il faut connaître le prix moyen et actuel indiqué sur le marché avant de poster son annonce. Non seulement, il faut surveiller de près ce que fait une concurrence, mais il ne faut pas s’écarter du marché. Pour ce faire, il est conseillé d’utiliser la courbe de Gauss : le prix le moins élevé se trouve à gauche de la courbe, le prix le plus cher se trouve sur la zone droite alors que la majorité des prix se trouve au centre.

Cinquième étape : bien se positionner

Vendre son bien et poster une annonce sur de nombreux sites d’annonces en immobilier ne suffit pas. En effet, il faut évaluer la position de votre annonce par rapport à celle des concurrents.

Pour que vous soyez bien positionné, il est conseillé d’afficher un prix légèrement en dessous des seuils psychologiques. Mettez 298 000 euros au lieu de 300 000 euros ou 208 000 euros au lieu de 210 000 euros.

Related posts

Tour d’horizon sur les aspects du métier d’électricien professionnel

Générateur de brouillard : comment ça fonctionne ?

Découvrez les différentes gammes d’alarmes de maison Somfy

Leave a Comment