Divertissements Loisirs

Descente de l’Ardèche

Rate this post

Présentation de la descente de l’Ardèche

La descente de l’Ardèche, communément appelée les gorges de l’Ardèche, est un site touristique qui forme un véritable canyon constitué d’une trentaine de kilomètres. Elle se trouve dans le plateau calcaire entre Vallon-Pont-D’arc et Saint-Martin-d’Ardèche. La descente de l’Ardèche est un lieu très fréquenté par les touristes en quête de découverte, d’évasion et d’activités en pleine nature. La descente des gorges en canoë est l’une des activités préférées des touristes s’aventurant dans cet endroit à paysage extraordinaire.

Les trajets en canoë disponibles

La traversée en canoë dans la descente de l’Ardèche comporte plusieurs catégories dépendant du nombre de kilomètres que les touristes souhaitent effectuer. Voici donc les parcours disponibles dans la descente de l’Ardèche :

  • Distance de 8 km : c’est le parcours le plus court qui comporte tout de même quelques passages rapides, dont le Pont d’Arc. Le parcours compte généralement 1 h de canoë.
  • Distance de 13 km : avec 5 km en plus que le parcours précédent, cette traversée comporte un passage de 5 digues en amont du Pont d’Arc. Le parcours compte environ 2 h 30 de canoë.
  • Distance de 24 km : un parcours beaucoup plus long comportant un passage de plusieurs rapides avec des sensations garanties. La descente compte près de 5 h de canoë.
  • Distance de 32 km : ce parcours est plus complet, mais aussi très sportif. La traversée se fait avec quasiment en 6 h 30 de coups de pagaie. Elle se fait généralement en 2 jours avec bivouac.
  • Distance de 37 km : c’est surement le parcours le plus sportif et le plus complexe. Avec notamment le passage de digues, les rapides et le Pont d’Arc. La descente se fait en 2 jours en bivouac.

Le moment propice pour la descente de l’Ardèche

La période idéale pour un parcours en canoë est fonction de la descente souhaitée c’est-à-dire en fonction du débit de la rivière. Un parcours plus mouvementé avec des sensations plus sportives se fait au mois de mai. Par ailleurs, une descente beaucoup plus calme (avec des enfants par exemple), là où le coup de pagaie doit se faire beaucoup plus fort, doit se faire en été durant les journées ensoleillées. Une traversée tranquille sans présence de touristes doit se faire par contre au mois de septembre ou au mois d’octobre.

 

Related posts

Comment choisir une boîte Playmobil ?

Un camping haut de gamme pour vos vacances !

Le boom du cake design

Leave a Comment