Vie Pratique

Achat de terrain : comment s’y prendre

Rate this post

C’est le rêve, l’ultime réalisation dans une vie pour la plupart d’entre nous : acheter son terrain est une étape décisive. Vu l’importance de cet acte, il est capital de préparer les actions à mener du mieux possible. Voici quelques astuces pour acheter votre terrain l’esprit léger.

Choisissez entre des multiples options 

Plus d’une dizaine de voies permettent d’atteindre la destination qu’est l’acquisition d’un terrain. Opter pour un terrain nu, permet d’y construire une maison individuelle. Une autre option consiste à penser en spéculateur : acquérir le terrain, attendre qu’il prenne de la valeur comme tout bien immobilier plus le revendre en réalisant au passage une agréable plus-value !

De nombreuses questions doivent être évoquées pour mieux y trouver une réponse. Vous devrez savoir comment choisir votre terrain tant en termes de situation géographique, que de superficie du terrain en question. 

Ce qu’il faut savoir avant l’achat

Pour l’achat de votre terrain en Vendée, passez méthodiquement en revue : la nature du terrain convoité, sa configuration qui renvoie à la proximité avec d’autres maisons, son emplacement géographique. Autrement dit : est-il à côté d’une route ou non ? Vérifiez également les formalités administratives obligatoires pour réaliser cette acquisition.

Surveillez tout particulièrement : le quartier, afin d’identifier les potentielles nuisances sonores, visuelles. Rassurez-vous que les commerces sont proches. Accordez une grande attention aux points cardinaux, car leur position aura une influence sur l’éclairage, la chaleur et l’orientation de la construction. Surveillez la distance entre le site où se trouve le terrain et les lignes de transports en commun.

Faut-il acquérir un terrain isolé ou en lotissement ?

En termes de vie pratique, notez qu’un terrain isolé n’est pas forcément situé en plein milieu d’une forêt impénétrable ! Un terrain est dit “en lotissement” lorsqu’il est issu de la division d’un bien. Principaux avantages : sa superficie est exacte au mètre près, le type de bien qui peut y être construit est déduit d’après les maisons voisines. 

Un terrain isolé vous laisse plus de nature autour et parfois plus de marge de créativité en termes de construction, mais vous ne saurez pas au moment de l’achat si le terrain est meuble, gorgé d’eau ou de granite. Or, ces données sont importantes, car elles auront un impact direct sur la construction que vous devrez ériger.

De façon pratique : assurez-vous d’avoir un certificat d’urbanisme auprès de la mairie. Demandez également le plan d’occupation des sols. Ce dernier vous permettra de savoir où passent les canalisations et raccords électriques. 

Selon les circonstances demandez un prêt à taux zéro, un crédit immobilier ou les deux.

Related posts

Culture hydroponique : ses avantages en détail

Comment différencier la garantie décennale et l’assurance décennale ?

Les notions à savoir pour choisir un serrurier

Leave a Comment